Depuis très longtemps, je travaille le bois. Au départ, vers 1970, j'ai été très attiré par les meubles décorés que l'on trouve en Dauphiné. A la fois, la sculpture à l'opinel ou à la gouge et la construction du support m'ont intéressé : choix du bois, plan d'assemblage, choix des motifs.

Progressivement, je me suis équipé des machines indispensables. L'apprentissage se fait sur le tas et par la lecture de journaux spécialisés. Parmi les machines, il en est une particulière : le tour à bois. Cette machine est fascinante, car elle permet, en peu de temps de transformer une bûche à brûler en un objet original.

On dit qu'un meuble est en bois, mais c'est bien trop rapide. Il y a tant de variétés de bois, et ils sont tellement différents ! Essayons d'énumérer les plus courants dans nos régions:

Résineux
Fruitiers
Bois nobles
Divers
épicéa
pin sylvestre
pin cembro ou arole
mélèze
if
cerisier et merisier
poirier et pommier
abricotier
châtaignier
noyer
chêne
frêne
hêtre
orme
houx
buis
tilleul
plane
acacia









Chacun a ses particularités : finesse du grain, couleur, odeur, dureté, élasticité, résistance au fendage, facilité de mise en œuvre, aptitude au collage, etc. C'est plus fort que moi, je collectionne toute sorte de morceaux de bois, et c'est avec regret que j'utilise aussi le bois pour faire du feu dans la cheminée !