Pic de l'Étendard

Ascension du 24 août 2008.

Course facile et bien belle. Une anecdote : contrairement à l'habitude, je n'ai pas reconnu le départ de l'itinéraire la veille au soir, tant le chemin me paraissait évident. La punition n'a pas manqué, car j'ai fait une erreur de 90° dans ma boussole interne dès le départ ce qui fait que, sans Catherine qui s'est rendu compte de l'anomalie, j'étais sur le point de tourner en rond !

Du coup, nous avons pris du retard par rapport aux cordées parties un peu avant nous. La rage nous a pris et en mettant le turbo, finalement, nous sommes arrivés dans les premiers au sommet. C'est ce qui nous a permis de penser que nous étions assez en forme pour tenter d'aller au Mont Blanc.